Reach : 16 substances très préoccupantes vers l’autorisation

Le 03 décembre 2010 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Dans un communiqué du 3 décembre, l’Agence européenne des produits chimiques (Echa) annonce que 16 substances chimiques très préoccupantes ont franchi une nouvelle étape en vue de leur potentielle inscription sur la liste « d’autorisation » de Reach (annexe XIV de Reach). Ce volet vise à interdire les substances les plus dangereuses dans l’UE.

 Le comité des Etats membres a approuvé à l’unanimité l’inscription de 8 substances[1] très préoccupantes sur la liste candidate, étape préalable à une inscription sur la liste d’autorisation.

Ces substances carcinogènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction (CMR) ont été choisies parmi 11 entités proposées cet été par l’Autriche, l’Allemagne et les Pays-Bas [voir le JDLE]. Pour les trois autres substances[2], le comité a conclu qu’il n’existait pas de preuve scientifique suffisante de leurs effets probables pour l’homme et l’environnement et de classement comme persistantes, bioaccumulables et toxiques (PBT).

Les Etats membres ont également approuvé, conformément aux recommandations de l’Echa, l’ajout de 8 nouvelles substances sur la liste d’autorisation. La liste réactualisée sera publiée prochainement par l’Echa.

 



[1] Sulphate de cobalt(II), dinitrate de cobalt(II), carbonate de cobalt(II), diacétate de cobalt(II), 2-méthoxyéthanol, 2-éthoxyéthanol, trioxyde de chrome, acides de trioxyde de chrome et leurs oligomères.

 

[2] 1,2,3-trichlorobenzène, 1,2,4-trichlorobenzène, 1,3,5-trichlorobenzène

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus