Rapport sur la traçabilité des expositions professionnelles

Le 20 novembre 2008 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Dans un communiqué du 14 novembre, l'Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles (Inrs) informe de la publication d'un rapport sur la traçabilité des expositions professionnelles, établi par l'Inspection générale des affaires sociales (Igas).
Le rapport présente un dispositif de traçabilité et détaille une série de propositions pour assurer au mieux le suivi, dans la durée, des expositions des salariés.

«Dans un contexte marqué par un usage croissant des substances chimiques dangereuses notamment cancérogènes, mutagènes et reprotoxiques (CMR) et par une plus grande mobilité géographique des salariés susceptibles d'y être exposés, la traçabilité des expositions professionnelles s'avère aujourd'hui une nécessité», souligne l’Inrs.

Le rapport remis par Daniel Lejeune, inspecteur général des affaires sociales au président de la Commission des accidents du travail et des maladies professionnelles (CATMP) avait été demandé à la Commission par Xavier Bertrand, ministre chargé du travail.


Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus