Rapport de l'Efsa sur la surveillance des résidus de médicaments vétérinaires et d'autres substances dans les animaux vivants et produits d'origine animale

Le 27 mars 2012 par Foodsafety Vigilance
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Publié le 23/03/2012 par Alda Bassanza

Animaux et alimentation animale > Médicaments vétérinaires et vaccination

Un rapport de l'Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) sur les résultats de la surveillance des résidus de médicaments vétérinaires et d'autres substances dans les animaux vivants et produits d'origine animale a été publié le 20 mars 2012.

Dans le cadre de l'article 31 du règlement (CE) n° 178/2002 du 28 janvier 2002 établissant les principes généraux et les prescriptions générales de la législation alimentaire, instituant l'Autorité européenne de sécurité des aliments et fixant des procédures relatives à la sécurité des denrées alimentaires, la Commission européenne a demandé à l'Efsa d'analyser les résultats de surveillance des résidus dans les animaux vivants et produits d'origine animale dans l'Union européenne. Le rapport résume les données de surveillance obtenues à partir de 2010 dans les États membres.

Le rapport précise que les exigences minimales concernant la fréquence d'échantillonnage prévue notamment dans la directive 96/23/CE du 29 avril 1996 relative aux mesures de contrôle à mettre en oeuvre à l'égard de certaines substances et de leurs résidus dans les animaux vivants et leurs produits, en vue de la recherche de certaines substances et de leurs résidus dans certains produits animaux ont été remplies en 2010 par la grande majorité des États membres.

Il précise également qu'il n'était pas possible de calculer le pourcentage d'échantillons positifs pour une substance spécifique, ni de vérifier si celles-ci varient significativement entre les années successives. L'Efsa a cependant constaté que la situation des résidus en 2010 était similaire aux deux années précédentes pour tous les groupes de substances.

Pour information, le règlement (UE) n° 37/2010 du 22 décembre 2009 relatif aux substances pharmacologiquement actives et à leur classification en ce qui concerne les limites maximales de résidus dans les aliments d’origine animale, établit les limites maximales des résidus (LMR) de substances pharmacologiquement actives administrées aux espèces animales productrices d’aliments. Une liste de ces substances et des LMR correspondantes est disponible en annexe du règlement.
 
Sources : Rapport de l'Efsa, "Report for 2010 on the results from the monitoring of veterinary medicinal product residues and other substances in live animals and animal products", 20 mars 2012 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus