Radiothérapie: accidents en série

Le 24 janvier 2007 par Bérangère Lepetit
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

En 2005 et 2006, plusieurs accidents graves de radiothérapie ont eu lieu dans différents centres hospitaliers français. Après les décès de patients survenus à Grenoble (Isère), Lyon (Rhône), Epinal (Vosges), des incidents notables, mais sans conséquences sanitaires, ont ponctué l'année 2006 à Angers (Maine-et-Loire), Saint-Etienne (Loire), ou Amiens (Somme). Au service de radiothérapie d'Angers, deux erreurs d'identification de patients sont ainsi survenues le 21 août et le 19 octobre 2006. A Saint-Etienne, une patiente a été irradiée par erreur le 28 juin au cours d'une séance de radiothérapie. «Cela remet en cause l'impression globale de progrès enregistré ces dernières années dans le domaine de la radioprotection médicale», déclare l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) mardi 23 janvier dans un communiqué. «Les investigations menées systématiquement par l'ASN à la suite de ces événements ont montré que leur origine est très largement imputable à des défaillances organisationnelles et humaines», ajoute l'ASN, qui juge nécessaire de «renforcer la démarche» de radioprotection par divers mesures, parmi lesquelles l'inspection et le contrôle accru des services médicaux.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus