Radiofréquences et santé: la table ronde est reportée au 23 avril

Le 16 mars 2009 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La table ronde «Radiofréquences, santé et environnement» aura finalement lieu le 23 avril prochain, a indiqué le ministère de la santé dans un communiqué du vendredi 13 mars.

Le 26 février dernier, le Premier ministre François Fillon demandait d’organiser cette table ronde avant la fin du mois de mars, dans une lettre de mission envoyée à Roselyne Bachelot, ministre en charge de la santé. La date du 26 mars avait alors été annoncée à l’AFP par ce ministère (1).

La table ronde sur les effets potentiels sur la santé des téléphones mobiles et des antennes-relais sera organisée par la ministre de la santé, conjointement avec Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d’Etat au développement de l’économie numérique, et Chantal Jouanno, secrétaire d’Etat à l’écologie. Elle réunira Etat, élus, opérateurs, associations et scientifiques, et fera le point sur les connaissances scientifiques, ainsi que sur la règlementation en vigueur. «L’objectif est d’identifier d’éventuelles mesures complémentaires en matière de recherche, d’expertise scientifique, d’information du public, de réglementation ou d’engagements volontaires», indique le ministère de la santé.

Dans un communiqué, Agir pour l’environnement et Priartem dénoncent ce deuxième report de la table ronde, ainsi que l’absence de concertation avec les acteurs associatifs. En outre, «les associations s’étonnent de voir la secrétaire d’Etat à l’Ecologie annoncer qu’elle rencontrera les opérateurs préalablement à ce Grenelle de la téléphonie mobile [selon une information AFP] et ce, en oubliant de solliciter les associations». Elles demandent à être reçues par les ministères concernés et appellent à la tenue d’un débat «sans a priori et sans tabou».

(1) Dans le JDLE «Le ‘Grenelle’ de la téléphonie mobile aura lieu le 26 mars»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus