Radioactivité: légère hausse des expositions professionnelles

Le 05 octobre 2010 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

L’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) a publié hier son bilan 2009 des expositions professionnelles aux rayonnements ionisants.

319.091 travailleurs ont été surveillés en 2009, soit une augmentation de 4,1% par rapport à 2008.

La dose d’exposition externe individuelle moyenne est en très légère augmentation : 0,21 millisievert (mSv) en 2009 versus 0,19 mSv en 2008. « Cette augmentation n’est néanmoins pas significative et témoigne de la stabilité de la situation », assure l’IRSN.

14.630 travailleurs (4,5 %) ont reçu une dose individuelle supérieure à 1 mSv, valeur qui correspond à la limite annuelle pour le public et 1.974 (0,6%) une dose supérieure à 6 mSv, donnée stable par rapport à l’année précédente.

En revanche, le nombre de travailleurs ayant reçu une dose externe cumulée supérieure à la limite de dose réglementaire de 20 mSv a diminué en 2009 (14 cas contre 16 cas en 2008, 22 en 2007, 26 en 2006 et 40 en 2005). Les cas sont majoritairement rencontrés dans le secteur médical et dans l’industrie non nucléaire.

« Ces chiffres confirment globalement le bon fonctionnement du dispositif national de radioprotection des travailleurs, souligne l’IRSN. Des inégalités importantes sont toutefois observées selon les secteurs. Les travailleurs de l’industrie nucléaire et non nucléaire, qui représentent 30 % des effectifs suivis, reçoivent les doses individuelles moyennes les plus élevées (respectivement 0,41 et 0,54 mSv en 2009).

En 2009, 18 travailleurs ont été concernés par une contamination interne. L’un d’eux, qui travaille dans le secteur de l’industrie nucléaire, a reçu une dose de 69 mSv à la suite d’un incident. La plus forte dose engagée enregistrée sur les 17 autres travailleurs est égale à 6 mSv.

Enfin, concernant le suivi des 20.000 personnels navigants de l’aviation civile soumis à la radioactivité naturelle (rayonnements cosmiques), la dose individuelle moyenne est stable par rapport à 2008 (2,2 mSv). 85 % de ces travailleurs ont reçu une dose efficace annuelle supérieure à 1 mSv, la dose individuelle maximale s’élevant à 5,5 mSv.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus