Quel avenir pour le stockage des déchets en Corse ?

Le 31 juillet 2018 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Le site d'enfouissement de Viggianello arrive à saturation
Le site d'enfouissement de Viggianello arrive à saturation

L’Assemblée de Corse s’est prononcée, le 26 juillet, contre un nouveau projet de stockage des déchets ménagers à Viggianello (Corse du Sud), en cours d’instruction par les services de l’Etat.

 

En mal d’exutoires, la Corse ne trouve décidément pas d’issue à la crise. Après l’appel d’offres publié en juin par le syndicat de valorisation des déchets (Syvadec) pour exporter un surplus de 20.000 à 30.000 tonnes par an sur le continent, les conseillers ont adopté un avis solennel et négatif contre le projet d’enfouir 45.000 t de déchets sur la commune de Viggianello, selon France 3 Corse.

 

Deux ans et demi d’instruction

Le dossier est instruit depuis deux ans par la préfecture, l’avis du Conseil de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques (Coderst), mais il a été reporté trois fois depuis octobre 2017. Sans doute à cause du caractère explosif du projet, qui a provoqué une forte opposition des élus intercommunaux.

 

Extension versus création 

Ceux-ci rappellent que 470.000 t ont déjà été enfouies par le Syvadec à Viggianello, sur un site qui sera officiellement fermé mi-août. La communauté d’agglomération serait en revanche favorable à une extension du centre de stockage existant. Dans tous les cas, c’est la préfète Josiane Chevalier qui conserve le dernier mot. Compte tenu des échéances, sa décision pourrait être imminente.

 



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus