Quel avenir pour le stockage des déchets en Corse ?

Le 31 juillet 2018 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Le site d'enfouissement de Viggianello arrive à saturation
Le site d'enfouissement de Viggianello arrive à saturation

L’Assemblée de Corse s’est prononcée, le 26 juillet, contre un nouveau projet de stockage des déchets ménagers à Viggianello (Corse du Sud), en cours d’instruction par les services de l’Etat.

 

En mal d’exutoires, la Corse ne trouve décidément pas d’issue à la crise. Après l’appel d’offres publié en juin par le syndicat de valorisation des déchets (Syvadec) pour exporter un surplus de 20.000 à 30.000 tonnes par an sur le continent, les conseillers ont adopté un avis solennel et négatif contre le projet d’enfouir 45.000 t de déchets sur la commune de Viggianello, selon France 3 Corse.

 

Deux ans et demi d’instruction

Le dossier est instruit depuis deux ans par la préfecture, l’avis du Conseil de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques (Coderst), mais il a été reporté trois fois depuis octobre 2017. Sans doute à cause du caractère explosif du projet, qui a provoqué une forte opposition des élus intercommunaux.

 

Extension versus création 

Ceux-ci rappellent que 470.000 t ont déjà été enfouies par le Syvadec à Viggianello, sur un site qui sera officiellement fermé mi-août. La communauté d’agglomération serait en revanche favorable à une extension du centre de stockage existant. Dans tous les cas, c’est la préfète Josiane Chevalier qui conserve le dernier mot. Compte tenu des échéances, sa décision pourrait être imminente.