Quand les ordures s'immiscent dans la campagne…

Le 04 mai 2007 par Bérangère Lepetit
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

La question du ramassage des ordures s'est invitée dans la campagne des élections municipales en Grande-Bretagne. Outre-manche, une nouvelle législation incite les municipalités à ne ramasser les ordures qu'une fois tous les 15 jours et non plus toutes les semaines, pour faire face à l'engorgement des décharges et inciter les Britanniques à recycler et à faire du compost. Le ramassage alterné (une semaine les déchets recyclables et une semaine les déchets périssables et non recyclables) a été adopté par quatre municipalités sur dix. Or, devant les plaintes de nombreux riverains, cette polémique est récupérée par certains candidats. Le leader des conservateurs, David Cameron, a ainsi plaidé pour que les municipalités conservent un libre choix pour le ramassage des ordures et s'est inquiété en particulier des problèmes rencontrés par les familles encombrées des couches usagées de leurs bébés. Le tabloïd Daily Mail a de son côté lancé une campagne intitulée «La grande révolte des poubelles», appelant à voter contre les candidats qui soutiennent la collecte alternée.

Les municipalités sont sous forte pression financière puisqu'elles doivent parvenir à respecter une norme européenne de 40% des déchets ménagers recyclés. Elles doivent s'acquitter d'une taxe sur les déchets qu'elles amènent dans les décharges. En avril 2007, elles feront face à une amende de 100 livres (147 euros) par tonne d'ordures, si elles ne remplissent pas leurs objectifs de diminution des déchets.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus