Quand les éoliennes climatisent le sol

Le 06 octobre 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Les reproches adressés aux aérogénérateurs sont innombrables. Mais cette fois, ils émanent de véritables scientifiques. Une équipe de l’université de Chicago s’est intéressée aux conséquences du brassage d’air imputable à la rotation des rotors. Et selon Somnath Baidya Roy, l’auteur principal, elles ne sont pas nulles.

 

Après avoir étudié 10 ans de données climatologiques (température, hygrométrie, vitesse du vent) d’un site où a été construite l’une des premières fermes éoliennes de Californie (San Gorgonio) les chercheurs de l’Illinois ont trouvé quelques modifications du climat local, dues directement aux champs d’éoliennes.

 

Publiée aujourd’hui dans les Proceedings of the National Academy of Sciences (Pnas), l’étude montre que les turbines ont tendance à rafraîchir l’air au niveau du sol pendant la journée, et à le réchauffer durant la nuit. Le différentiel de température avec l’air ambiant pourrait atteindre 1,5°C. Relevant que nombre de fermes éoliennes américaines sont situées dans des zones de culture, Somnath Baidya Roy estime que la présence d’éoliennes à proximité des champs pourrait influer sur la productivité des cultures. Un détail toutefois, San Gorgonio est situé en plein désert du sud-californien.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus