Quand les consommateurs sont payés pour consommer

Le 23 avril 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

C’est un peu le monde à l’envers. En Allemagne du Nord, certains jours, les consommateurs sont priés de consommer un maximum de courant. La faute aux éoliennes. Ou plutôt à leur implantation massive sur le littoral de la mer du Nord. Par grand vent et en période de moindre consommation (la nuit, par exemple), les exploitants des 21.000 turbines du nord du Schleswig Holstein et du Mecklembourg préfèrent rémunérer les clients qui absorberont le surplus de courant produit (en laissant les lumières allumées, par exemple), plutôt que de mettre leurs aérogénérateurs au repos.

 

Selon Bloomberg, cette situation un peu extrême ne s’est produite que deux fois depuis le début de l’année. Quelles raisons poussent donc les électriciens à adopter un tel comportement anti-économique? L’économie justement. Compte tenu des tarifs de rachat de l’électricité éolienne, il est plus rentable pour un exploitant allemand de moulin à vent de subventionner, en quelque sorte, l’achat du courant produit que de ne pas le produire.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus