Quand le réchauffement impacte la météo

Le 11 juillet 2014 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les météorologues vont devoir changer leur période de référence.
Les météorologues vont devoir changer leur période de référence.
DR

Pour situer les éventuelles anomalies climatiques, les météorologues se servent de période de référence de 30 ans. Cela permet de placer l'ampleur d'une vague de chaleur ou d'une tempête récente dans une perspective historique. Cette période de référence est également utilisée pour prévoir les pointes de consommation d'énergie ou faire des recommandations sur la sélection des cultures et les dates de plantation.

Jusqu’à présent, la période climatique officielle de référence couvre la période 1961-1990. Problème, elle n’est plus compatible avec nos temps actuels. Avec l'augmentation des concentrations de gaz à effet de serre, le climat de notre planète change bien plus rapidement qu'auparavant. En se basant sur les normales des décennies 1960 à 1990, les décideurs des secteurs sensibles aux conditions climatiques se fondent sur des informations obsolètes.

De nombreux services météorologiques nationaux ont commencé à utiliser une période de 30 ans plus récente, allant de 1981 à 2010, afin d'appréhender les extrêmes et les prévisions météorologiques et climatiques dans un contexte plus actuel.

Une pratique que la Commission de climatologie de l’organisation mondiale de la météorologie recommande de généraliser. Système onusien oblige, cette «proposition d’orientation technique» doit être officiellement transmise au Congrès météorologique



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus