Quand l’Inde méconnaît ses tigres

Le 25 février 2015 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les grands félins ne seraient pas si nombreux qu'annoncé
Les grands félins ne seraient pas si nombreux qu'annoncé

En Inde, les tigres ne se portent pas aussi bien que le gouvernement veut le faire croire. Une étude, publiée le 23 février dans la revue Ecology and Evolution, remet en effet en cause le modèle statistique utilisé par New Dehli pour son recensement.

 

Les autorités indiennes avaient claironné, en janvier dernier, que la population de tigres se portait à merveille dans le sous-continent, enregistrant une hausse de 30% des grands félins entre 2011 et 2014. Preuve que les politiques nationales de conservation fonctionnaient bien. Selon le recensement opéré par l’institution nationale de conservation, l’Inde compterait aujourd’hui 2.226 spécimens de Panthera tigris.

Problème, l’étude pilotée par l’université d’Oxford critique le système de comptage lui-même. Selon Ullas Koranth, co-auteur de l’étude, «la méthodologie montre des lacunes statistiques fondamentales quant à l’échantillonnage et ses extrapolations». Les données ont en effet été recueillies par piège photographique et relevé d’empreintes sur de très petites zones, à partir d’un petit nombre de mammifères.

Si le scientifique reconnaît que la population de tigres s’est accrue dans certaines zones de l’Inde, au cours des 8 dernières années, ces chiffres ne prouvent pas une hausse si importante au niveau national. Pour être fiable, cette méthode doit en effet être combinée avec un taux de détection d’animaux élevé et constant. Ce qui n’était pas le cas.

Par ailleurs, le braconnage des tigres fait encore des ravages dans le sous-continent. 40 tigres ont été tués en 2013. Un record depuis 2005.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus