Quand l’Allemagne exporte ses DEEE

Le 15 mars 2010 par Valéry Laramée de Tanenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les salons professionnels offrent souvent des surprises. Un exemple: le Cebit 2010, qui se tenait à Hanovre (Allemagne) du 2 au 6 mars.

L’Agence fédérale de l’environnement (UBA) a profité de la tenue de ce salon des technologies de l’information et de la bureautique pour présenter une étude sur les exportations allemandes de déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE).

S’appuyant sur les statistiques douanières, l’UBA a recensé 155.000 tonnes de ces résidus expédiées chaque année vers des pays non européens, principalement les pays d’Asie et d’Afrique. Le tiers de cette montagne de déchets est constitué d’écrans de télévision et de moniteurs d’ordinateur.

La plupart de ces exportations, indique l’UBA, sont réalisées en violation de la convention de Bâle sur le contrôle des mouvements transfrontaliers de déchets dangereux.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus