Quand l’administration Obama finance le «Frankeinfish» -

Le 19 octobre 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article

 

Les aides octroyées par le gouvernement américain aux entreprises hi-tech ne plaisent décidément pas à tout le monde. Après avoir massivement soutenu Solyndra, un fabricant de panneaux solaires d’un genre particulier qui a fait une faillite retentissante après avoir bénéficié de plus de 500 millions de dollars (362,42 millions d’euros) d’aides, Washington vient d’octroyer un petit coup de pouce financier à AquaBounty.
 
Peu connue du grand public, cette compagnie américaine a mis au point, après avoir investi 67 M$ (48,56 M€) durant 16 ans, «AquAdvantage Atlantic», un saumon génétiquement modifié pour grandir deux fois plus vite qu’un salmonidé normal[JDLE].
 
Alors que la compagnie attend toujours le feu vert du ministère américain de l’agriculture pour pouvoir commercialiser son saumon, le gouvernement lui a accordé un prêt de 500.000 $ (362.424 €). Ce qui a le don d’exaspérer les associations s’opposant à la mise sur le marché d’aliments provenant d’OGM.
 
Ces organisations rappellent que le premier actionnaire d’AquaBounty n’est autre que Linnaeus Capital Partners, un fond d’investissement néerlandais, appartenant à l’oligarque kazakh Kakha Bendukidze.


Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus