Quand l’administration Obama finance le «Frankeinfish» -

Le 19 octobre 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Les aides octroyées par le gouvernement américain aux entreprises hi-tech ne plaisent décidément pas à tout le monde. Après avoir massivement soutenu Solyndra, un fabricant de panneaux solaires d’un genre particulier qui a fait une faillite retentissante après avoir bénéficié de plus de 500 millions de dollars (362,42 millions d’euros) d’aides, Washington vient d’octroyer un petit coup de pouce financier à AquaBounty.
 
Peu connue du grand public, cette compagnie américaine a mis au point, après avoir investi 67 M$ (48,56 M€) durant 16 ans, «AquAdvantage Atlantic», un saumon génétiquement modifié pour grandir deux fois plus vite qu’un salmonidé normal[JDLE].
 
Alors que la compagnie attend toujours le feu vert du ministère américain de l’agriculture pour pouvoir commercialiser son saumon, le gouvernement lui a accordé un prêt de 500.000 $ (362.424 €). Ce qui a le don d’exaspérer les associations s’opposant à la mise sur le marché d’aliments provenant d’OGM.
 
Ces organisations rappellent que le premier actionnaire d’AquaBounty n’est autre que Linnaeus Capital Partners, un fond d’investissement néerlandais, appartenant à l’oligarque kazakh Kakha Bendukidze.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus