Quand Hollywood se met au vert

Le 12 août 2010 par Thérèse Rosset
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Un label écologique sera-t-il bientôt décerné à Walt Disney, Fox et Warner Bros ? Pourquoi pas. En attendant, la corporation des producteurs américains (Producers guild of America-PGA) lance une initiative inédite.

Un « Guide de la production verte » a été inauguré le 11 août (voir communiqué). Ce site internet ( www.greenproductionguide.com) fournit aux producteurs cinéma ou télévision une base de données de « produits et services environnementaux ». Objectif : produire des films plus « durables ».

Les bonnes pratiques y sont encouragées, à l’image de l’utilisation de lumières fluorescentes sur les plateaux de tournage, à la place des halogènes et des lumières incandescentes, beaucoup plus gourmandes en électricité.

A l’intérieur de la rubrique « trouver un vendeur », un moteur facilite la recherche du fournisseur le plus respectueux de l’environnement, catégorie par catégorie. Cinéastes et producteurs peuvent ainsi dégoter les maquilleurs, décorateurs, fournisseurs de costumes ou de fleurs les plus « verts ».

Autre miracle de la technologie, le « producteur vert » peut trouver ses prestataires écolo quel que soit l’endroit du tournage : en Asie, Afrique, Amériques, Océanie ou Europe.

Outil original du site internet, le « calculateur carbone » permet de mesurer l’empreinte en CO2 d’un tournage, sur la base d’informations fournies par l’internaute.

A quand un James Bond, délaissant sa légendaire Aston Martin pour une voiture électrique ?

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus