Quand des ministres veulent vivre le réchauffement climatique

Le 17 août 2005 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
C’est hier mardi, que s’est ouvert, à Ilulissat au Groenland, un sommet climatique de 4 jours réunissant 25 ministres chargés de l’environnement des pays industrialisés et en développement. La ministre danoise chargée de l'environnement, Connie Hedegaard, a choisi Ilulissat comme lieu de cette réunion, pour montrer à ses collègues l'inlandsis, le début de la fonte de la calotte glaciaire, qui recouvre 82% du Groenland. «Les changements climatiques ne sont pas une menace théorique. On les ressent déjà dans cette fragile nature arctique au Groenland»,selon la ministre. Afin de rendre «les discussions plus libres et le dialogue plus ouvert, direct et concret», la conférence est fermée aux médias, et chaque ministre ne pourra amener qu'un seul conseiller, a-t-elle ajouté. Les ministres discuteront de l’après 2012 et des conséquences et du coût à payer si rien n’est fait après cette date. Le rendez-vous d'Ilulissat constituera «un préparatif essentiel» à la 11e conférence des parties qui aura lieu à Montréal en décembre.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus