Quand Bush s’immisce dans les agences

Le 31 janvier 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Selon un article du New York Times, le président des Etats-Unis George Bush a signé un «ordre exécutif» qui donne à la Maison Blanche un plus grand contrôle sur les règlements et les textes d'orientation développés par le gouvernement dans les domaines de la santé publique et de l'environnement, entre autres.

George Bush a en effet déclaré que chaque agence doit avoir un bureau géré par un homme politique qui supervise l'élaboration des règlements et documents d'aide aux entreprises. De plus, les agences doivent, selon lui, donner la possibilité à la Maison Blanche de réviser «tout document d'orientation important». Selon le New York Times, cela montre que l'administration Bush va garder les moyens d'exercer son pouvoir malgré la majorité démocrate du Congrès.

Des regroupements d'entreprises ont salué cette initiative, alors que des associations de défense des consommateurs et de l'environnement estiment qu'elle va entraver les efforts des agences pour protéger les citoyens.

Wesley P. Warren, directeur de programme au Conseil de défense des ressources naturelles et ancien salarié de la Maison Blanche sous Bill Clinton, a déclaré: «Cet acte exécutif vise à empêcher l'Agence de protection de l'environnement (EPA) de mettre en application les garde-fous qui retiennent les substances chimique provoquant des cancers et les autres polluants hors de l'air et de l'eau».




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus