Qualité des cours d’eau: en hausse depuis 10 ans, sauf pour les nitrates

Le 03 décembre 2009 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La qualité des cours d’eau s’est globalement améliorée en métropole depuis 10 ans sauf pour les nitrates, révèle une étude du Service de l’observation et des statistiques de l’environnement (SoeS) du Meeddm (1) mise en ligne le 27 novembre.

Cette étude s’est appuyée sur l’évolution des concentrations moyennes annuelles de 4 macropolluants azotés (nitrates, ammonium, nitrites) et phosphorés (orthophosphates) ainsi que la teneur en oxygène dans les cours d’eau sur les 55 bassins versants de la métropole sur la période 1998-2007.

Globalement, elle montre une baisse des paramètres liés aux rejets urbains (orthophosphates, ammonium), traduisant les meilleures performances des stations d’épuration. En revanche, les taux de nitrates sont restés stables, voire en légère hausse. L’étude nationale est complétée par 6 études locales correspondant aux territoires couverts par les agences de l’eau métropolitaines. Ainsi sur Rhin-Meuse et Loire-Bretagne, la tendance est plutôt à la baisse pour les nitrates, au contraire des autres bassins, notamment ceux de Seine-Normandie. Les concentrations sont restés également supérieures à la moyenne nationale en 2007 en Bretagne et Vendée.

Le SoeS admet toutefois que cette vision globale reste incomplète car «des évolutions locales peuvent se compenser», «les niveaux de pollution [être] très différents d’un bassin à un autre» et la durée de l’étude est relativement courte.

(1)«Evolution de la qualité des cours d'eau: volet macropolluants»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus