Qualité de l’air: la Chine respire un peu mieux

Le mardi 28 juillet 2020 à 18h 10 par Romain Loury
A Delhi, une baisse de 8 ans d'espérance de vie
A Delhi, une baisse de 8 ans d'espérance de vie
DR

Un Terrien perd en moyenne deux années d’espérance de vie du seul fait de la pollution de l’air, révèle l’édition 2020 de l’Air Quality Life Index publiée le28 juillet. Si la Chine connaît une nette amélioration, le nord de l’Inde suffoque, avec une espérance de vie réduite de huit ans.

Extrait : Si en cette année 2020 la Covid-19 s’attire toutes les attentions, le doute n’est plus permis quant à la première cause de mortalité à travers le monde: il s’agit incontestablement de la pollution de l’air, extérieur ou...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus