- 

Qualité de l’air globalement bonne en 2004

Le 04 janvier 2006 par Ludivine Hamy
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Bonne nouvelle: la qualité de l'air a été globalement meilleure en 2004 qu'en 2003. Comme chaque année, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) vient de publier une synthèse des niveaux de la qualité de l'air observés en France au moyen de l'indice Atmo (1). En 2004, la qualité de l'air est apparue globalement bonne sur près de 70 % des jours de l'année dans la majorité des agglomérations, et moins bonne en été qu'en hiver. En moyenne, l'ozone apparaît comme le premier polluant atmosphérique, tout particulièrement en été, suivi par les particules en suspension que l'on retrouve majoritairement en hiver. Les oxydes d'azote, qui se multiplient notamment en hiver ou sur de grandes métropoles fortement influencées par le trafic automobile, arrivent en troisième position. Enfin, peu d'agglomérations ont été soumises à de fortes pollutions liées au dioxyde de soufre durant l'hiver, à l'exception de l'agglomération du Havre.



(1) L'indice Atmo est un indicateur de la qualité de l'air qui a été développé par le ministère chargé de l'environnement, l'Ademe, et les Associations agréées de surveillance de la qualité de l'aAir (Aasqa), en vue de disposer d'une information synthétique sur la pollution atmosphérique, dans les agglomérations de plus de 100.000 habitants.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus