Publication de l’appel d’offres éolien en mer

Le 11 juillet 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Comme annoncé depuis plusieurs mois, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) a publié l’appel d’offres européen pour la construction d’éoliennes marines, au large des côtes de la métropole.
 
Sans surprise, il s’agit de construire et d’exploiter cinq champs d’éoliennes marines au large du Tréport (entre 750 et 600 MW), de Fécamp (entre 500 et 480 MW), de Courseulles-sur-mer (entre 500 et 420 MW), de Saint-Brieuc (entre 500 et 480 MW) et de Saint-Nazaire (entre 750 MW et 420 MW).
 
Les soumissionnaires ont jusqu’au 11 janvier 2012 pour soumettre leurs propositions à la CRE.
Selon la puissance qui sera effectivement mise en service, le montant total des travaux est estimé entre 8,5 et 10,5 milliards d’euros.
 
Un chiffre d’affaires suffisant, espère le gouvernement, pour créer une dizaine de milliers d’emplois dans l’Hexagone, dans la construction des machines, leur installation et leur maintenance.
 
Les machines géantes (leur puissance unitaire devrait varier, selon les modèles entre 3 et 6 MW) ne devraient pas injecter leurs premiers électrons sur le réseau avant 2015.
 
Un second appel d’offres, portant sur des puissantes équivalentes au premier, sera lancé en avril 2012 dans la foulée de l’annonce des résultats du premier.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus