Publication de l’appel d’offres biomasse-méthanisation

Le 08 février 2016 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L’appel d’offres est ouvert aux méthaniseurs de moins de 5 MW.
L’appel d’offres est ouvert aux méthaniseurs de moins de 5 MW.
Valersys

Le ministère de l’écologie publie, ce lundi 8 février, un nouvel appel d’offres «biomasse». Originalité, ce dispositif de soutien est ouvert, conjointement, aux filières énergie-bois et méthanisation.

Ces trois prochaines années, les industriels pourront mettre en service 30 mégawatts de méthaniseurs (3 x 10 MW/an) et 150 MW de chaudières à bois (50 MW/an pendant trois ans). A noter que 10 MW de capacités sont réservées à des installations dont la puissance devra être inférieure à 3 MW.

«L’appel d’offres est ouvert aux installations bois-énergie de moins de 25 MW et aux méthaniseurs de moins de 5 MW. Il complète le dispositif existant de tarif de rachat de l’électricité qui permet déjà de soutenir les plus petites installations de méthanisation (moins de 0,5 MW). L’objectif est de soutenir les projets exemplaires en matière de qualité de l’air, de valorisation de la chaleur fatale, et d’investissement participatif», précise l’hôtel de Roquelaure dans un communiqué.

haut rendement et économie circulaire

Le cahier des charges des chaudières à bois impose la mise en œuvre de technologies de cogénération à haut rendement, le respect d’un seuil minimal d’efficacité énergétique à 75%, et l’utilisation de bois issus de forêts gérées durablement.

Ne seront retenus que les projets de méthaniseurs ne créant pas de conflits d’usages, notamment avec les terres agricoles. Le cahier des charges incite par ailleurs à utiliser des effluents d’élevage «dans une perspective d’économie circulaire». Reste à savoir ce que deviendront les digestats.

Le soutien financier sera apporté sous la forme d’un complément de rémunération, afin d’améliorer l’intégration des installations au système électrique et de se conformer aux lignes directrices européennes en matière d’énergie et d’environnement.

La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 8 août 2016. Les lauréats seront désignés avant la fin de l’année, annoncent les services de Ségolène Royal.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus