Publication d'une norme expérimentale délivrant une méthode pour le dosage de certaines substances présentes dans l’eau destinée à la consommation humaine

Le 16 mai 2013 par Foodsafety Vigilance
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Publié le 06/05/2013 par Alda Leung

Boissons > Eaux

Dans un communiqué du 29 avril 2013, l'Association française de normalisation (Afnor) annonce la publication d'une norme expérimentale destinée à mieux détecter certaines substances (médicaments, pesticides…) présents dans l’eau destinée à la consommation humaine en utilisant une technique de chromatographie. Il s'agit de la norme XP T90-223 "Qualité de l'eau - Dosage de certains résidus médicamenteux dans la fraction dissoute des eaux - Méthode par extraction en phase solide et analyse par chromatographie en phase liquide couplée à la spectrométrie de masse en tandem (LC-MS/MS)".

Cette norme "spécifie une méthode générale de dosage de certains médicaments et métabolites dans la fraction dissoute dans les eaux en utilisant une technique de chromatographie en phase liquide couplée à de la spectrométrie de masse en tadem (LC-MSMS)". 
Elle est destinée à être expérimentée par les personnes intéressées pendant une période de 3 ans maximum, afin d’en évaluer la pertinence.
 
Pour rappel, les normes ont vocation à être utilisées comme guides facultatifs et ne se substituent en aucun cas aux dispositions réglementaires et contractuelles existantes. Leur application peut cependant permettre d'atteindre les objectifs réglementaires existants.
 
Sources : Communiqué de l'Afnor, "Substances et résidus dans l’eau : une norme AFNOR permet de mieux les détecter", 29 avril 2013
 
 
 


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus