Publication d'une norme expérimentale délivrant une méthode pour le dosage de certaines substances présentes dans l’eau destinée à la consommation humaine

Le 16 mai 2013 par Foodsafety Vigilance
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article

Publié le 06/05/2013 par Alda Leung

Boissons > Eaux

Dans un communiqué du 29 avril 2013, l'Association française de normalisation (Afnor) annonce la publication d'une norme expérimentale destinée à mieux détecter certaines substances (médicaments, pesticides…) présents dans l’eau destinée à la consommation humaine en utilisant une technique de chromatographie. Il s'agit de la norme XP T90-223 "Qualité de l'eau - Dosage de certains résidus médicamenteux dans la fraction dissoute des eaux - Méthode par extraction en phase solide et analyse par chromatographie en phase liquide couplée à la spectrométrie de masse en tandem (LC-MS/MS)".

Cette norme "spécifie une méthode générale de dosage de certains médicaments et métabolites dans la fraction dissoute dans les eaux en utilisant une technique de chromatographie en phase liquide couplée à de la spectrométrie de masse en tadem (LC-MSMS)". 
Elle est destinée à être expérimentée par les personnes intéressées pendant une période de 3 ans maximum, afin d’en évaluer la pertinence.
 
Pour rappel, les normes ont vocation à être utilisées comme guides facultatifs et ne se substituent en aucun cas aux dispositions réglementaires et contractuelles existantes. Leur application peut cependant permettre d'atteindre les objectifs réglementaires existants.
 
Sources : Communiqué de l'Afnor, "Substances et résidus dans l’eau : une norme AFNOR permet de mieux les détecter", 29 avril 2013