Publication d'un rapport de l'Efsa sur les taux d’acrylamide présents dans les aliments depuis 2009

Le 31 octobre 2012 par Foodsafety Vigilance
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Publié le 25/10/2012 par Alda Leung

Substances indésirables > Contaminants



Dans un communiqué du 23 octobre 2012, l'Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) annonce qu'un rapport analysant les résultats des contrôles des teneurs en acrylamide dans les denrées alimentaires réalisés par les États membres depuis l'année 2009, vient d'être publié. Ce rapport a été réalisé en application d'une recommandation de la Commission européenne n°2007/331/CE du 3 mai 2007 qui invitait les États membres à contrôler entre 2007 et 2010, la teneur en acrylamide de certaines denrées alimentaires énumérées dans une liste préétablie.
Le rapport de l'Efsa compile ainsi les résultats des taux d’acrylamide présents dans les aliments qui ont été envoyés par les États membres. L'Efsa constate les éléments suivants :
- le nombre de résultats analytiques présentés à l’Efsa a diminué depuis 2008 ;
- seuls deux tiers en moyenne du nombre minimum d’échantillons requis par la Commission européenne par catégorie d’aliment ont été soumis en 2010 ;
- les taux d’acrylamide ont diminué dans certaines catégories et sous-catégories d'aliments telles que les biscottes et biscuits pour nourrissons et enfants en bas âge. En revanche, il y a eu une hausse dans la catégorie "café et succédanés de café" et dans les sous-catégories "pain grillé", "café instantané" et "pommes de terre frites faites à partir de pommes de terre fraîches".
 
Le communiqué précise par ailleurs que les informations sur la surveillance de l’exposition à l’acrylamide continueront d'être collectées par l'Efsa qui les actualisera en 2013.
 
A noter, l'acrylamide est un composé chimique qui se forme en général dans les produits alimentaires, notamment les pommes de terre frites, lors des processus de cuisson à haute température tels que la friture, la cuisson au four et le rôtissage.
 
Pour rappel, le 10 Janvier 2011, la Commission européenne avait adopté une recommandation fixant des niveaux indicatifs d'acrylamides dans certaines denrées alimentaires et demandant aux États membres de réaliser des enquêtes en cas de constat de dépassement de ces niveaux indicatifs.
 
Sources : Communiqué de l'Efsa, "Les taux d’acrylamide dans les aliments restent globalement inchangés selon le dernier rapport de l’EFSA", 23 octobre 2012
 

 



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus