PS-EELV: le nucléaire sera à moitié démantelé

Le 15 novembre 2011 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

La rencontre entre Martine Aubry et Cécile Duflot, aujourd’hui 15 novembre, a donné naissance à un accord politique entre les deux partis, PS et Europe-Ecologie-les Verts (EELV), pour 2012.

 
Comptant une trentaine de pages, le texte (qui doit encore être officiellement adopté par les deux formations) liste aussi bien les accords que les points de désaccord. Deux sujets restent tabous: l’EPR de Flamanville et l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.  
Sur le nucléaire, l’accord tranche en faveur de la fermeture de 24 réacteurs (sur 58) d’ici 2025, l’arrêt du retraitement des combustibles usés et la fin de la filière du combustible MOX (uranium-plutonium), et la mise en place d’une filière de démantèlement des réacteurs nucléaires.
 
Cette décision aura pour conséquence d’augmenter les déchets nucléaires, alors qu’il n’existe déjà pas d’exutoire pour les déchets actuels.
 
Le compromis évoque aussi «une politique ambitieuse en matière d’efficacité énergétique et de développement des énergies renouvelables, la réduction de la consommation d’électricité».
 
Les écologistes ont obtenu, en échange, un groupe parlementaire. «La question de la participation gouvernementale reste ouverte», a-t-on précisé à EELV.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus