Protocole de Kyoto: l’UE pourrait dépasser son objectif

Le 17 octobre 2008 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La plupart des Etats membres de l’Union européenne devraient respecter le protocole de Kyoto, selon un nouveau rapport de l’Agence européenne pour l’environnement (AEE) paru jeudi 16 octobre. Seuls trois Etats membres de l’UE-15 ne respecteront pas leurs engagements: Danemark, Italie et Espagne.
L’UE-15 s’est engagée à réduire ses émissions de 8% dans ce cadre. L’UE-12, de 6 à 8%, exceptés Chypre et Malte, qui n’ont pas d’objectifs. Les émissions des «nouveaux» ont été réduites de 10,8% entre 1990 et 2006, principalement à cause de l’effondrement de leur économie, liée à la chute du bloc soviétique.
Celles de l’UE-15, de 2,7%, sur la même période. Reste donc à réaliser au moins 5,3% de réduction, que l’AEE décompose ainsi: l’UE-15 devrait pouvoir réduire ses émissions internes de 3,6 % au cours de la période 2008-2012 et gagner 3% supplémentaires grâce à l’achat de crédits carbone issus des mécanismes de développement propre (MDP). Les activités de boisement et de reboisement compteraient, en plus, pour 1,4%. 10 Etats membres sur 15 pourraient aussi réduire les émissions d’encore 3,3%. Le même pourcentage devrait être engendré par l’allocation définitive, d’ici la fin de l’année 2008, des quotas de CO2 aux entreprises soumises au marché européen du carbone au titre de la période 2008-2012. Soit une «réserve» de baisse d’émission de 6,6%.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus