Prolongation de Georges Besse I

Le 24 novembre 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Le gouvernement a décidé de prolonger l'activité de l'usine Eurodif d'Areva du Tricastin (entre Drôme et Vaucluse), qui enrichit de l'uranium pour EDF et dont le contrat expirait fin 2010, a annoncé ce mercredi 24 novembre le ministre de l'industrie et de l’énergie Eric Besson sur RTL. « L'Etat, sous l'autorité du Premier ministre, vient de rendre son arbitrage. Nous avons écrit aux deux entreprises (Areva et EDF) ; le site verra son activité prolongée jusqu'à la fin de l'année 2012 », a déclaré Eric Besson.

Reconnaissant que cette question constituait une « pierre d'achoppement » entre le groupe nucléaire public et l’électricien public, il a estimé «  normal que l'Etat actionnaire, à un moment où nous constatons une divergence d'analyse entre deux grandes entreprises qui relèvent du secteur public, dise ‘voilà le cap’ ».

Areva et EDF étaient en négociations depuis le mois de janvier sur cette question de l'enrichissement, une annexe du conflit qui les avait opposées sur le traitement et le recyclage des combustibles nucléaires usés en janvier. Le différend portait sur un contrat liant les deux groupes pour la période 2011-2012, faute de quoi 500 emplois étaient menacés dans l'usine Eurodif d'Areva au Tricastin. EDF s'est par ailleurs déjà engagée avec Areva pour la période 2013-2032 pour la prochaine usine d'Areva Georges-Besse II.

L'usine Georges Besse I, exploitée par Eurodif, utilise la technique d'enrichissement par diffusion gazeuse et alimente en uranium enrichi une centaine de réacteurs dans le monde. Elle doit être remplacée par une nouvelle installation, Georges Besse II, qui utilise la technologie d'enrichissement par centrifugation. Cette nouvelle installation, dont le coût global est d'environ 3 milliards d'euros, doit atteindre sa pleine capacité de production en 2016. Pratiquée dans de nombreux pays, la centrifugation permet de consommer 50 fois moins d'électricité que le procédé par diffusion gazeuse.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus