Projets environnementaux 2007 de l’Ile-de-France

Le 01 mars 2006 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Dans un communiqué du 27 février, le conseil régional d’Ile-de-France a présenté son budget 2006, d’un montant total de 3,76 milliards d’euros. Côté environnement, 28,7 millions d’euros d’investissement vont être dédiés à la diminution du bruit. Il s’agit d’opérations prévues dans le contrat de plan (protection phonique sur la RN 20 à hauteur d’Etréchy, protection phonique sur l’A4 à Champigny, construction de murs anti-bruit sur l’A15 à Sannois), ainsi que la couverture périphérique en Seine Saint-Denis. Le conseil régional a également prévu de financer des projets hors contrat de plan comme la modernisation et l’aménagement des voies navigables (de la Seine à grand gabarit à l’aval de Paris et travaux de barrage de Chatou).

D’autre part, Bruitparif devrait devenir opérationnel et «lancer les premières études pour caractériser, évaluer et améliorer les connaissances de la gêne sonore.» Toujours en matière de transports, 11 nouveaux chantiers devraient permettre d’améliorer la couverture des transports en commun: prolongement du T2 jusqu’à la porte de Versailles, création du tramway Saint-Denis-Garges-Sarcelles, création d’un site de transport en commun en site propre entre Massy et Saclay, réaménagement des pôles multimodaux de Nanterre université, Choisy-le-Roi et Versailles Chantiers, et aménagement pour les bus et la sécurité routière de la RN20. Toutefois, rappelle le communiqué, «l’engagement reste conditionné à la participation financière effective de l’Etat. Certes, le gouvernement a signifié qu’en 2006, il devrait honorer sa part du contrat pour un montant de 180 millions d’euros, mais cela ne suffira pas à combler le retard pris sur les années 2002-2006 et ne permettra malheureusement pas la réalisation de l’ensemble des opérations prévues au contrat de plan.»

Quant au logement, 20.000 mètres carrés de panneaux solaires seront installés d’ici 2010. D’une manière générale, Jean-Paul Huchon veut «renforcer sa politique» en matière d’énergies renouvelables (dont l’éolien et la géothermie) sans donner plus de précision.
2006 devrait être l’année de la réforme de la politique contractuelle entre la région et les communes et les territoires, en introduisant des critères de développement durable.
Concernant la biodiversité, 35 réserves naturelles doivent être créées. Et le conseil régional étudie la possibilité de créer 2 nouveaux parcs naturels régionaux (PNR) en Seine-et-Marne: les Deux Morins et les Boccages gâtinais.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus