Produits chimiques: l’EPA poursuivie par 12 Etats

Le 30 novembre 2007 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Les Etats fédérés accusent l'Agence de protection de l'environnement (EPA) américaine de rendre plus difficile l'accès aux informations sur les produits chimiques toxiques. Le programme «Toxics release inventory», dit TRI, obligent les entreprises à déclarer le type et le tonnage des substances stockées dans leurs usines et leurs émissions dans l'environnement. La révision réglementaire a assoupli ces contraintes en multipliant par 10 la quantité de produits qu'une installation peut rejeter sans qu'elle ait à le signaler à l'administration.

«Cette nouvelle réglementation prive les New Yorkais –et tous les citoyens à travers le pays- de leur droit à connaître la présence de substances toxiques dans leur voisinage, a expliqué le procureur général de l'Etat de New York, Andrew Cuomo. Nous allons restaurer le droit du grand public à l'information, malgré les tentatives de l'administration Bush pour le taire».

Outre la Grosse pomme, les Etats qui poursuivent l'EPA sont: Arizona, Californie, Connecticut, Illinois, Maine, Massachusetts, Minnesota, New Hampshire, New Jersey, le département de protection de l'environnement de Pennsylvanie, et Vermont.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus