Produire du carburant avec des algues aux Etats Unis

Le 18 avril 2011 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les algues pourraient se substituer à 17% des importations de pétrole aux Etats-Unis, mais il faudrait pour cela utiliser de grandes quantités d’eau, selon une étude[1] publiée le 13 avril dans revue Water Resources Research.
 
Produire du carburant à partir d’algues n’est pas une idée nouvelle (dans le JDLE). L’algocarburant permet de produire moins d’émissions de CO2 que les énergies fossiles et possède également l’avantage, pour les Etats Unis, d’être produit sur place et donc d’éviter le recours à des importations. 
 
La dernière étude en date réalisée par des hydrologues du laboratoire national du Pacific Northwest estime qu’il faudra 350 litres d’eau pour produire un litre de carburant avec des algues cultivées en bassin. Cette quantité est nécessaire pour lutter contre l’évaporation des bassins.
 
«Des économies d’eau peuvent être réalisées si les algues sont cultivées dans les régions américaines qui ont le climat le plus ensoleillé et le plus humide, comme la côte du Golfe, le Southeastern Seaboard, la région des grands lacs», précise Mark Wigmosta, principal auteur de l’étude.
 
Selon les chercheurs, les algues restent une solution intéressante par rapport à la culture du maïs, encore plus gourmande en eau. Toutefois, il faudrait accroître le rendement des cultures en les regroupant, et utiliser au total un quart de ce qu'utilise actuellement l'agriculture américaine en irrigation.


[1] Mark S. Wigmosta, André M. Coleman, Richard J. Skaggs, Michael H. Huesemann, Leonard J. Lane. National microalgae biofuel production potential and resource demand. Water Resources Research, 2011; 47 DOI: 10.1029/2010WR009966
 


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus