Production de carburants propres en Normandie

Le 24 janvier 2005 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article

ExxonMobil a inauguré mardi dernier, sur sa plate-forme pétrolière et pétrochimique intégrée de Port-Jérôme/Notre-Dame-de-Gravenchon (Seine-Maritime), des unités de production de carburants à basse teneur en soufre, opérationnelles depuis deux mois.

Cet investissement de 250 millions d'euros, qui a nécessité deux ans de travaux, combine «protection de l'environnement» et «amélioration de la compétitivité» tout en démontrant une volonté de faire de ce complexe «un site d'envergure mondiale», a déclaré Dominique Badel, le président de la filiale française du groupe, Esso SAF. Il a été terminé avec un mois d'avance sur le planning initial, a-t-il souligné. Il permet à la compagnie de se conformer à la norme européenne Auto-Oil 2 entrée en application le 1er janvier 2005, qui limite à 50 milligrammes par kilogramme (50 mg/kg ou 50 ppm) la teneur en soufre de l'essence et du gazole. Les installations permettent en outre d'anticiper les spécifications devant entrer en vigueur en 2009 et réduisant la teneur en soufre à 10 ppm.

Le site bénéficie de la technologie de désulfuration Go-Finer mise au point par ExxonMobil, très gourmande en hydrogène (100 tonnes par jour). La partie la plus coûteuse de l'investissement a ainsi consisté à construire une unité de traitement à l'hydrogène à très haute pression. Ce gaz est fourni par Air Liquide, qui a construit à côté de la raffinerie d'ExxonMobil une unité de production d'hydrogène par reformage de gaz naturel, également inaugurée mardi. Le spécialiste français des gaz industriels a consacré 60 millions d'euros à cette unité, en échange de la mise à disposition de 50.000 mètres cubes par heure (m3/h) d'hydrogène pendant 15 ans, a-t-il indiqué. «D'autres projets [de production d'hydrogène] sont en préparation en France et en Europe avec d'autres groupes pétroliers», a indiqué mardi Benoît Potier, président du directoire d'Air Liquide, cité par La Tribune.