Procès du Probo Koala: 2 condamnés et 7 acquittés

Le 23 octobre 2008 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

La cour d'assises de Côte d'Ivoire (1) a rendu mercredi 22 octobre au soir son verdict dans l'affaire du déversement en août 2006 des déchets toxiques du cargo Probo Koala, en condamnant deux accusés et en acquittant les sept autres, selon l'AFP.

Le principal accusé, poursuivi pour empoisonnement et condamné à 20 ans de prison est le patron de la société qui avait déversé plus de 500 m3 de résidus du nettoyage des cales dans une décharge publique et plusieurs sites d'Abidjan. La pollution avait provoqué, selon la justice, 17 décès et des milliers d'intoxications. L'agent de la société consignataire du Probo Koala au port d'Abidjan, poursuivi pour complicité d'empoisonnement, a également été condamné à 5 ans de prison. L'avocat général réclamait la perpétuité à l'encontre de ces deux accusés.

Les sept autres accusés ont été acquittés par le jury alors que l'avocat général avait requis 20 ans de prison pour cinq d'entre eux. Pour la cour, ces accusés ne savaient pas ou ne pouvaient pas savoir que les déchets étaient toxiques.

La défense a accablé l'affréteur, la société Trafigura, absente à l'audience, en l'accusant d'avoir trompé ses interlocuteurs sur la nature toxique des déchets. La multinationale a déboursé 152 millions d'euros en février 2007 pour indemniser la Côte d'Ivoire dans le cadre d'un accord à l'amiable. La défense a dénoncé le rôle des autorités ivoiriennes qui ont renoncé à toute poursuite contre Trafigura. L'avocat du principal condamné a promis de se pourvoir en cassation pour son client.



(1) Voir l'article du JDLE «Déchets toxiques du Probo Koala: ouverture du procès à Abidjan»




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus