Procès AZF: l’accusation ne réclame pas la condamnation de Total

Le 25 juin 2009 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Trois ans de prison avec sursis contre l’ancien directeur de l’usine AZF Serge Biechlin et 225.000 euros d’amende contre la société Grande Paroisse, filiale du groupe Total, ont été requis jeudi 24 juin par le parquet au procès de l’explosion de l’usine AZF. Au début de son réquisitoire, le parquet a indiqué qu’il ne demanderait pas la condamnation du groupe Total et de son ancien PDG Thierry Desmarest.

N’ayant pas été poursuivis lors de l’instruction, Total et son ancien PDG Thierry Desmarest avaient pourtant été placés sur le banc des prévenus au début du procès sur la citation directe de certaines familles de victimes. Toutefois, la citation à comparaître de Total et de son ancien directeur général pourra être déclarée irrecevable par le tribunal à l’issue des 4 mois d’audience. Dans ce cas, ils pourraient n’avoir été que des prévenus «virtuels» (1).

Mardi 23 juin, à l’issue d’une semaine de plaidoiries, les avocats des 3.000 parties civiles ont presque tous réclamé la condamnation pour homicides involontaires du directeur Serge Biechlin et du propriétaire, Grande Paroisse (groupe Total). La condamnation de la maison-mère Total et de l’ancien PDG du groupe Thierry Desmarest a aussi été réclamée par certains.

Si, pour l’accusation, l’explosion est due au déversement accidentel de dichloro isocyanurate (DCCNa) sur un tas de nitrate d’ammonium, cette thèse ne fait pas l’unanimité. Ainsi, les représentants des anciens salariés regroupés au sein du collectif «Mémoire et Solidarité» se sont démarqués du reste des parties civiles en indiquant ne pas croire à l’accident chimique, et ont réclamé «un supplément d'information».

Les avocats de la défense plaideront du 25 au 29 juin. La journée du 30 juin sera consacrée aux demandes de dédommagement. Le tribunal correctionnel de Toulouse devrait rendre son jugement au mois de novembre.

(1) Dans le JDLE «AZF: Total et son ancien directeur général au rang des prévenus»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus