Probo-Koala: Greenpeace relance la machine judiciaire

Le 29 septembre 2009 par Sonia Pignet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Plus de trois ans après que le cargo Probo-Koala a déversé 500 tonnes de résidus pétroliers dans la région d’Abidjan en Côte d’Ivoire, Greenpeace vient d’annoncer qu’elle a saisi la justice néerlandaise le 17 septembre 2009 pour infractions à la législation sur les importations et les exportations de déchets, pollution maritime et faux en écriture commis aux Pays-Bas. Cette plainte intervient alors que l’affréteur du cargo, la société Trafigura, a mis fin à la procédure au Royaume-Uni en accordant aux 31.000 plaignants une indemnisation à hauteur de 1.150 euros par personne (1).

«Greenpeace refuse ce genre d’arrangement qui exonère Trafigura de ses responsabilités», explique l’association dans un communiqué. «Nous espérons que la procédure aboutira cette fois à un procès qui mettra en lumière les responsabilités dans ce drame. Ce procès pourrait avoir lieu l’an prochain», estime-t-elle.

(1) Dans le JDLE «Les décès liés au Probo Koala font polémique»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus