Probo Koala: 150 millions d’euros pour la Côte d’Ivoire

Le 19 février 2007 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

La multinationale Trafigura basée à Londres a signé un accord avec la Côte d'Ivoire concernant le rejet, en août dernier, de 400 tonnes de déchets toxiques près d'Abidjan, qui a entraîné la mort de 15 personnes et des milliers de malades, selon un nouveau bilan officiel. Les déchets provenaient du navire Probo Koala affrété par Trafigura. Parallèlement, les autorités ivoiriennes ont libéré trois prisonniers, dont le directeur de Trafigura, Claude Dauphin. Mais la compagnie britannique nie que les deux événements (l'accord financier et la libération des prisonniers) soient liés. L'argent doit être utilisé pour un hôpital, pour la construction d'une décharge. Il constitue aussi un dédommagement.

Malgré cet accord, des avocats britanniques souhaitent lancer une «class action» ou action collective contre Trafigura, qui permettrait aux malades ivoiriens d'obtenir également des dédommagements.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus