Prix de l’électricité en période de pointe: augmentera, augmentera pas?

Le 21 janvier 2010 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le prix de l’électricité sera-t-il plus cher lorsque la consommation est forte, afin de limiter la demande des consommateurs d’électricité en période de pointe?

C’est ce que laisse entendre l’article 2 de l’avant-projet de loi sur la nouvelle organisation du marché de l’électricité (Nome), dont l’AFP et le quotidien Enerpresse ont obtenu hier une copie, reproduit par le site Energie2007.fr

«La structure et le niveau des tarifs réglementés de vente d’électricité hors taxes sont fixés afin d’inciter les clients à limiter leur consommation aux périodes où la consommation de l’ensemble des consommateurs est la plus élevée dans la mesure où le produit global de ces tarifs couvre l’ensemble des coûts supportés à ce titre par Electricité de France et par les distributeurs non nationalisés (…)», indique l’alinéa 4 de l’article 2 de l’avant-projet de loi.

L’électricité produite en période de pointe coûter plus cher –les prix de marché de gros de l'électricité livrée en France avaient atteint 3.000 euros par mégawatt-heure le 19 octobre 2009 entre 8h et midi– alors que le tarif réglementé ne varie pas, fixé à 34 euros par mégawatt-heure…

L’information a cependant été démentie par le ministère de l’environnement, qui a publié un communiqué hier soir. «Il n’est pas question d’une quelconque augmentation des tarifs de l’électricité lors de pics de consommation (…). L’article 2 propose de pérenniser, dans le cadre de cette réforme, ce que les Français connaissent déjà, les tarifs heures creuses/heures pleines. De la sorte, les Français seront assurés de pouvoir bénéficier, dans la durée et s'ils le souhaitent, de tarifs incitatifs pour limiter leur consommation.»

Pourtant, l’alinéa en question indique explicitement la volonté du gouvernement de rémunérer les producteurs d’électricité au juste prix, et donc de renchérir le prix de l’électricité en période de forte consommation.

L’avant de projet de loi Nome a été ouvert à la consultation le 19 janvier.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus