Prix de l’eau potable en IDF: bonne nouvelle en vue?

Le 14 juin 2010 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Selon une information publiée par Les Echos le 14 juin, le prix de l’eau potable en Ile-de-France pourrait bientôt baisser de 10,5 %, passant de 1,65 à 1,48 euro en janvier 2011. « Les élus du Syndicat des eaux d'Ile-de-France (Sedif) se prononceront le 24 juin sur le projet de convention de délégation de service public liant cette structure intercommunale à Veolia » précise le journal.

L’offre proposée par l’ex Vivendi Environnement se veut inférieure de 17 %, ce qui représente une économie d'au moins 52 millions € par an pour le Sedif. Veolia s'engage notamment à financer de nouveaux équipements, dont un système de télé-relève (80 millions). Cette baisse significative du prix de l’eau s’explique par différents éléments : une concurrence accrue entre opérateurs, la pression des élus municipaux et, dans le cadre de la proposition de Veolia, « le fait que le volume de maîtrise d'ouvrage attribué à Veolia (entretien, construction de canalisation) va diminuer au profit du Sedif, qui en profite pour relever un peu ses tarifs » selon les Echos.

Afin d’éviter les consommations abusives d'eau, le contrat proposé par Veolia prévoit une tarification progressive pour les particuliers, en fonction des mètres cubes consommés (au-delà de 180 m3, la facture s'élèvera).

La gestion de l'eau en France, décentralisée, incombe généralement aux collectivités territoriales rappelle un dossier de juillet 2009 publié par la Documentation française. Mais l'Etat intervient fortement dans la gestion de la ressource, « ce qui a notamment permis de maintenir le prix de l'eau en dessous de la moyenne européenne. L'intervention de l'Etat a également permis de moraliser les pratiques entre entreprises privées et responsables publics en introduisant des procédures de transparence dans les contrats de délégation ».

La Fédération professionnelle des entreprises de l'eau (FP2E) avait en effet indiqué dans un rapport d’octobre 2009 que les prix de l'eau dans les grandes villes françaises se situaient en dessous de la moyenne en Europe, pour un montant de 3,09 €/m3. Mais l’association de consommateurs UFC-Que choisir fustige régulièrement les distributeurs d'eau et appelle à la dé-privatisation de ce service public.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus