Prix de l’eau: les collectivités répondent à l’UFC Que choisir

Le 14 janvier 2008 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

La Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR) a publié le 11 janvier un document dénonçant «des erreurs méthodologiques et des conclusions souvent basées sur une analyse trop sommaire du fonctionnement des services concernés» dans l'étude de l'UFC Que choisir de novembre 2007 sur le prix de l'eau. L'association de défense des consommateurs assurait alors que certaines villes françaises pratiquaient des prix excessifs. «On ne peut pas comparer les tarifs actuels à des références de coûts remontant à plusieurs années ou correspondant à des cas particuliers!», s'indigne la FNCCR.

Celle-ci estime que l'UFC Que choisir n'a pas inclus dans ses calculs les coûts liés à la sécurité et à la protection des ressources, ainsi que les «coûts supplémentaires liés à une épuration performante». Par ailleurs, l'association «part d'un taux de renouvellement des réseaux de 0,8% par an, ce qui revient à un renouvellement complet des réseaux en… 125 ans», alors que la durée moyenne de vie des réseaux est de 60 à 80 ans maximum.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus