Prison ferme pour des trafiquants de civelles

Le vendredi 05 juillet 2019 à 17h 37 par Stéphanie Senet
Les magistrats ont rappelé que la civelle était une espèce protégée
Les magistrats ont rappelé que la civelle était une espèce protégée
DR

Le tribunal correctionnel de Bordeaux a condamné, ce 5 juillet, des trafiquants de civelles à des peines de prison ferme.

Extrait : Si les peines de prison à l’encontre des braconniers se multiplient, elles sont le plus souvent assorties d’un sursis. Le tribunal de Bordeaux a donc voulu frapper fort en condamnant un mareyeur vendéen à deux ans de prison...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus