Présidentielle 2012: demandez le programme d’Eva Joly!

Le 13 février 2012 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

La candidate écologiste, en berne dans les sondages, a présenté samedi 11 février son projet pour l'élection présidentielle, en prélude à son premier grand meeting à Roubaix (Nord).

En une centaine de mesures, l'ancienne juge d'instruction reprend l'essentiel du projet d'Europe-Ecologie-les Verts (EELV) en faveur «d'une transition écologique préparant le monde de demain», et apporte sa touche personnelle à une «République exemplaire».

«L'écologie qu'on le veuille ou non est aujourd'hui la solution», a-t-elle déclaré lors d'une conférence de presse le 11 février. Sur «le chômage, la solution c'est l'écologie» avec «un million d'emplois dans la transition écologique d'ici 2020»; «le pouvoir d'achat, la solution c'est l'écologie» avec un «moratoire de trois ans sur les hausses de loyers et un plan de construction de 500.000 logements dont 160.000 sociaux».

Parmi les mesures-phares, figurent la création d'un million d'emplois à l'horizon 2020, en particulier par l'économie verte.

En matière d’environnement et notamment de transition énergétique, la candidate écologiste prône un approvisionnement grâce à un mix énergétique totalement renouvelable. Elle souhaite organiser la sortie du nucléaire en 20 ans et faire de la France un leader industriel des énergies renouvelables dès 2020. Elle veut investir 4 milliards d’euros par an dans les transports alternatifs à la voiture et au camion.

Pour préserver la nature et les paysages, elle propose de lancer un plan national d’éducation à la préservation de la nature et se déclare pour l’opposabilité de la trame verte et bleue et pour la restauration des grands fleuves. La candidate ne s’oppose pas à la chasse mais prône plutôt une nouvelle législation sur le sujet. Elle s’engage en outre à préserver les espaces naturels et agricoles et à prévenir la prolifération des algues vertes.

Dans sa loi d’urgence écologique, l’objectif du zéro OGM, zéro gaz de schiste et zéro autoroute supplémentaire est fixé. Elle souhaite également la fin de l’artificialisation nette du territoire d’ici 2025. Et la mise en place d’un moratoire des grands projets tout en reprenant les négociations. Elle réclame enfin une refonte de la législation sur les déchets avec un plan de fermeture progressive des incinérateurs et un suivi des déchets de construction pour garantir leur tri et leur recyclage.

Selon son programme, 1% du budget de la santé sera dédié à la prévention et à la recherche en santé environnementale. Elle annonce l’abaissement du seuil légal d’exposition aux pollutions électromagnétiques. «La santé, la solution c'est l'écologie» avec «l'alimentation 100 % bio dans les cantines scolaires en 5 ans.» Allant au-delà du plan Ecophyto 2018, elle prône la sortie des pesticides en une génération. Et pour la mise en place de circuits courts, «une réforme foncière doit être engagée». Les collectivités seront également incitées à convertir au minimum 20% de leurs surfaces agricoles utiles à l’agriculture biologique d’ici la fin de son quinquennat. Enfin, un plan de prévention de l’obésité sera élaboré en renforçant les seuils de qualité pour l’agroalimentaire.

Concernant sa «République exemplaire», Eva Joly promet l'établissement d'un «vrai régime parlementaire» comme dans les autres pays de l'Union européenne, avec la généralisation de la proportionnelle et une parité effective.

Côté financement, elle projette «47 milliards de recettes nouvelles» par la fiscalité en récupérant notamment «toutes les fiscalités anti-écologiques comme l'exonération de TVA sur les pesticides», en mettant en place un «impôt plancher pour les multinationales», ou en «frappant de l'impôt sur le revenu les gains du capital».

 

Sur le même sujet : http://www.journaldelenvironnement.net/article/eva-joly-pour-que-les-sujets-d-environnement-soient-traites-je-dois-etre-pedagogue,27450

 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus