Présentation du programme de travail de l'Anses pour l'année 2012

Le 16 février 2012 par Foodsafety Vigilance
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Publié le 09/02/2012 par Alda Bassanza

Politique et Institutions > Mission et organisation des Institutions

 
Dans un communiqué de presse du 7 février 2012, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) présente son programme de travail pour l'année 2012.
Ainsi pour l'année 2012, l'action de l'Anses se focalisera sur divers thèmes majeurs, notamment les risques microbiologiques et les nanomatériaux manufacturés.
 
Concernant les risques microbiologiques dans l’alimentation, l'Anses "se mobilisera autour de 3 axes :
- la mise en place du volet sanitaire de l’observatoire de l’alimentation qui permettra de centraliser toutes les données disponibles sur les dangers microbiologiques et chimiques dans les aliments ;
- l’information du consommateur via la réalisation d’un guide reprenant l’ensemble des recommandations de l’Anses aux consommateurs en matière d’hygiène alimentaire ;
- des travaux de recherche permettant d’améliorer les méthodes diagnostiques et la surveillance des pathogènes alimentaires majeurs et émergents".
 
Le dossier de presse précise qu'un cadre juridique et opérationnel pour la collecte, la gestion et le traitement des données sera proposé par l'Anses. L'Agence recommandera des aliments, agents microbiens et chimiques à surveiller en priorité et soumettra des propositions d’indicateurs de qualité sanitaire de l’alimentation. Les résultats de ces travaux sont attendus pour mi 2013.
Par ailleurs, un guide reprenant l’ensemble de ses recommandations aux consommateurs en matière de microbiologie sera produit par l'Anses au dernier trimestre 2012.
 
Un groupe de travail pérenne "Nanomatériaux et santé–alimentation, environnement, travail"  sera créé en 2012. Ce dernier devra remplir plusieurs objectifs, tel que réaliser annuellement un état des connaissances relatives aux risques sanitaires éventuels associés aux nanomatériaux manufacturés pour l’ensemble de leurs usages.
 
Les travaux de l’Anses sur les nanomatériaux pour 2012 se déclineront en trois grands axes :
- expertises en évaluation des risques ;
- développements méthodologiques ;
- création d’espaces d’échanges avec les publics concernés.
 
Pour finir, l’Anses fait le bilan des travaux menés en 2011 et précise que les initiatives développées antérieurement seront poursuivies. Ce sera notamment le cas pour les questions concernant l’antibiorésistance en santé animale ou encore les contaminants de l’alimentation.
 
A noter, le communiqué précise que "2012 sera marquée par la finalisation d'un nouveau contrat d'objectifs et de performance avec l'État pour la période 2012-2015 et la poursuite de sa politique d'ouverture aux acteurs de la société civile".
 
Pour rappel, l'Anses a pour mission de réaliser l'évaluation des risques, de fournir aux autorités compétentes toutes les informations sur ces risques ainsi que l'expertise et l'appui scientifique et technique nécessaires à l'élaboration des dispositions législatives et réglementaires et à la mise en œuvre des mesures de gestion des risques. 
L'Anses contribue principalement à assurer la sécurité sanitaire humaine dans les domaines de l'environnement, du travail et de l'alimentation. Elle contribue également à assurer :
- la protection de la santé et du bien-être des animaux ;
- la protection de la santé des végétaux ;
- l'évaluation des propriétés nutritionnelles et fonctionnelles des aliments.
 
Sources : - Communiqué de presse "L’Anses présente son programme de travail 2012", 7 février 2012 ;
- Dossier de presse, "L’Anses présente son programme de travail 2012", 7 février 2012.
 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus