Présentation des mesures visant à prévenir l’introduction et la propagation dans l’UE d'un agent responsable du chancre du kiwi

Le 17 décembre 2012 par Foodsafety Vigilance
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article

Publié le 14/12/2012 par Alda Leung

Végétaux > Fruits

La décision d’exécution n° 2012/756/UE du 5 décembre 2012 fixe des mesures visant à prévenir l’introduction et la propagation dans l’Union européenne (UE) de Pseudomonas syringae pv. actinidiae Takikawa, Serizawa, Ichikawa, Tsuyumu et Goto, un agent responsable du chancre du kiwi.

 

L'Italie a informé la Commission européenne qu’une nouvelle souche agressive de Pseudomonas syringae pv. actinidiae Takikawa, Serizawa, Ichikawa, Tsuyumu et Goto était présente sur son territoire. La décision d’exécution n° 2012/756/UE du 5 décembre 2012 vient fixer des mesures visant à prévenir l’introduction et la propagation de cet organisme. Ainsi :
- elle interdit d’introduire et de propager dans l’Union Pseudomonas syringae pv. actinidiae Takikawa, Serizawa, Ichikawa, Tsuyumu et Goto ;
- elle limite l'introduction dans l'UE du pollen vivant et les végétaux destinés à la plantation qui ne peuvent être introduits que s'ils respectent quelques exigences établies par les annexes I et II, notamment être accompagnés d’un certificat phytosanitaire.
 
A noter, la décision d’exécution n° 2012/756/UE du 5 décembre 2012 s’applique jusqu’au 31 mars 2016.
 
Pour information, l'article 16 de la directive 2000/29/CE du 8 mai 2000 concernant les mesures de protection contre l’introduction dans la Communauté d’organismes nuisibles aux végétaux ou aux produits végétaux et contre leur propagation à l’intérieur de la Communauté prévoit que Chaque État membre notifie immédiatement à la Commission et aux autres États membres toute présence, sur son territoire, d'organismes nuisibles énumérés à l'annexe I ou à l'annexe II,ou toute apparition, dans une partie de son territoire dans laquelle leur présence n'était pas connue jusqu'alors.
 
Sources : Décision d’exécution n° 2012/756/UE de la Commission du 5 décembre 2012 relative à des mesures visant à prévenir l’introduction et la propagation dans l’Union de Pseudomonas syringae pv. actinidiae Takikawa, Serizawa, Ichikawa, Tsuyumu et Goto, JOUE L 335 du 7 décembre 2012
 

 



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus