Près de 40% de consommateurs bio, selon l’Anses

Le 12 juillet 2017 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
12% de consommateurs "diversifiés"
12% de consommateurs "diversifiés"

Près de 40% des adultes déclarent avoir consommé des produits issus de l’agriculture biologique au cours de l’année écoulée, dont 12% de manière régulière et avec des produits variés, selon les résultats de l’étude INCA 3 publiés mercredi 12 juillet par l’Anses. En tête des ventes, les œufs.

Menée en 2014-15 sur plus de 5.800 personnes, cette troisième étude individuelle nationale des consommations alimentaires (INCA 3) constitue une photographie de l’alimentation des Français, et donc la base des évaluations des risques alimentaires menées par l’Anses[i]. Par rapport à l’INCA2, menée en 2006-07, celle-ci révèle notamment une consommation plus fréquente de produits transformés, de compléments alimentaires, une persistance des excès de sel et des carences en fibres.

Parmi ses nombreux volets, INCA 3 aborde la consommation de produits bios: chez les adultes, 39% sont considérés comme des consommateurs bio, dont 27% de manière «peu diversifiée» et 12% de manière «diversifiée», c’est-à-dire régulière et sur un nombre étendu de produits. En tête des produits bio consommés («toujours» ou «souvent»), les œufs (29,5%), les fruits (19%), les légumes (18,3%), les produits laitiers (18,1%), devant la volaille (14,3%), les céréales (10%) et la viande rouge (7,7%).

Une forte hausse depuis 2000

Si aucune étude de la consommation bio n’avait été menée lors d’INCA 2, l’étude INCA 1, menée en 1999-2000, faisait état de 5,6% de consommateurs réguliers et de 16% d’occasionnels, une nette augmentation également observée par l’Agence Bio.

 «La consommation d’aliments issus de l’agriculture biologique apparaît plus fréquente chez les individus (ou leur représentant dans le cas des enfants) possédant un niveau d’étude ou une profession et catégorie socioprofessionnelle élevés. Par ailleurs, chez les adultes, cette pratique augmente également avec l’âge», indique l’Anses.

Outre l’alimentation, INCA 3 aborde les sujets du poids et de l’activité physique, dont la situation demeure «inadaptée»: «En 2014-2015, 13% des enfants et adolescents et 34% des adultes sont en surpoids, 4% et 17% respectivement sont obèses. En 7ans, le temps quotidien passé devant un écran, hors temps de travail, a augmenté de 20 minutes en moyenne chez les enfants et de 1h20 chez les adultes.»



[i] Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus