Premiers conflits autour des mesures de restriction d’eau

Le 03 juillet 2009 par Sonia Pignet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L’été démarre à peine et avec lui la colère des irrigants contre les mesures de restriction de l’usage de l’eau. Il y a deux semaines, des agriculteurs ont manifesté (avec énergie) dans le Gers et en Poitou-Charentes contre les restrictions de prélèvement dans les cours d’eau pour irrigation. Alors que «la surface cultivée en maïs a baissé de 30% depuis 2000», indique Pascal Ferey, vice-président de la FNSEA (1) et président de sa commission Environnement, les agriculteurs ont l’impression que les efforts qu’ils consentent ne sont jamais suffisants. Ils regrettent aussi que chaque projet de création de ressources nouvelles en eau (entendre du stockage d’eau de pluie l’hiver) soit systématiquement attaqué, les obligeant à puiser l’eau l’été dans les nappes communes.

En rapport avec ces manifestations, les associations de protection de l’environnement, dont FNE Midi-Pyrénées et Poitou-Charentes Nature, réagissent dans un communiqué. Elles estiment que «face à la situation dramatique des cours d’eau, les irrigants du Gers et de Poitou-Charentes refusent d’admettre que la ressource en eau est limitée et s’opposent aux mesures d’encadrement, pourtant insuffisantes, envisagées par l’administration».

(1) Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus