Premiers cas de fièvre Crimée-Congo en Espagne

Le mercredi 14 septembre 2016 à 17h 31 par Romain Loury
Hyalomma marginatum se plait dans le midi
Hyalomma marginatum se plait dans le midi

La fièvre hémorragique de Crimée-Congo a enfin posé un pied en Europe de l’ouest, avec deux premiers cas espagnols, dont un mortel, survenus en août. Rien n’exclut l’arrivée de cette maladie en France: l’un de ses principaux vecteurs, à savoir la tique Hyalomma marginatum, semble bien présent sur le littoral méditerranéen et en Corse.

Extrait : Causée par un virus de la famille des Bunyaviridés, la fièvre hémorragique de Crimée-Congo, mortelle dans 5% à 30% des cas selon les pays, est endémique en Afrique, dans les Balkans, au Moyen-Orient et en Asie. Elle se contracte...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus

A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus