Premières conclusions du Grand débat autour de l’agriculture et la pêche

Le 23 octobre 2009 par Sonia Pignet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Lancée le 16 septembre par le ministre de l’alimentation, de l’agriculture et de la pêche (Maap) Bruno Le Maire, l’élaboration de la loi de modernisation de l’agriculture et de la pêche avait mis en place le «grand débat sur l’avenir de l’agriculture et de la pêche française». Les 5 groupes de travail créés à cette occasion ont remis hier 21 octobre leurs conclusions, contenant plusieurs propositions.

Parmi les suggestions du groupe «agriculture durable, forêt et territoires» figure l’instauration d’un crédit d’impôt annuel pour les exploitations agricoles certifiées Haute valeur environnementale, et la modification des dispositions relatives à l’aménagement foncier pour y intégrer la prise en compte des continuités écologiques et élargir l’objet des associations foncières agricoles à la préservation et à la remise en état des continuités écologiques.
De son côté, le groupe «pêche et aquaculture» a proposé de renforcer les capacités données aux organisations professionnelles pour faire respecter leurs décisions et encadrer plus efficacement la pêche de loisir «dans l’objectif d’une gestion éco-responsable respectueuse de la ressource halieutique». Il a également demandé, conformément à l’un des engagements du Grenelle de la mer, que soit développée une stratégie en faveur d’une aquaculture durable et responsable, par exemple en élaborant des schémas régionaux de l’aquaculture marine identifiant les sites propices à cette activité.

Ces propositions devraient nourrir le projet de loi qui sera proposé au parlement l’an prochain.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus