Premier test, en Bretagne, d’un contrôle de la pêche par drone

Le 28 novembre 2017 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Test réussi pour les deux premiers vols du drone en mer
Test réussi pour les deux premiers vols du drone en mer

La première expérimentation d’un contrôle des pêches au moyen d’un drone a été lancée le 20 novembre dans la baie de Saint-Brieuc, selon un communiqué commun des ministères de la transition écologique et de l’agriculture.

 

Le feu vert a été donné le 17 novembre par le comité interministériel de la mer. Ce test –une première en France- est piloté par le ministère de l’agriculture, en charge de la pêche, avec l’unité littorale des affaires maritimes (ULAM) de la direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) des Côtes d’Armor.

 

Deux vols de 4 heures

Un drone de 25 kilogrammes, de 4,2 mètres d’envergure et d’1,5 m de long a effectué deux vols de 4 heures à environ 20 kilomètres des côtes. Un test «très positif» selon le communiqué ministériel.

Pour le ministre de l’agriculture Stéphane Travert, «cette nouvelle technologie est un atout pour améliorer la connaissance des activités de pêche et assurer un ciblage affiné des navires présentant des risques. Elle participera à la lutte contre la pêche illégale, notamment dans les eaux de nos territoires d’Outre-mer».

 

Usages multiples

Cette expérimentation, qui a vocation à être étendue à la Guyane, intéressera aussi bien les acteurs de la surveillance de la pêche illégale que de la déforestation ou de l’extraction illégale de ressources.

 

 



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus