Premier plan régional des déchets en Ile de France d’ici 2009

Le 28 novembre 2007 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Traditionnellement du ressort des départements, la gestion des déchets va être planifiée à l’échelle régionale en Ile-de-France (IDF) d’ici 2009.

C'est ce qu'a annoncé, lundi 26 novembre, Eric Chevaillier, président de l'Observatoire régional des déchets en Ile-de-France (Ordif)/ «La moitié des déchets français sont produits en IDF, les décisions prises seront donc très importantes», a-t-il expliqué.

L'organisme, dont la fonction est de réunir les différents partenaires du sujet et de collecter des données sur les déchets en IDF, comprend 70 adhérents dont la région, l'Etat et 7 des 8 conseils généraux sauf le Val d'Oise, sur le point d'adhérer.

Pour Jean-Marie Chaumel, délégué régional adjoint de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), «ce premier plan régional des déchets représente un travail complexe et constitue un lieu d'arbitrage». Il s'agit en effet de ne pas attiser les ressentiments dans une région où «historiquement, les gros producteurs de déchets sont au centre et les décharges en périphérie». Autres difficultés: l'habitat vertical, qui pose des problèmes de collecte; la pression sur le foncier, qui empêche de «réserver des terrains»; un «existant fort», qui entraîne un recours à l'incinération plus important qu'ailleurs.

La gestion des déchets d'activité économique (DAE) constitue l'un des défis de cette planification régionale. Au contraire des déchets ménagers, émis par les particuliers et représentant 16% du total des déchets franciliens, ils ne sont pas bien connus. «Doit-on gérer ensemble déchets ménagers et DAE?», s'interroge l'Ordif.

Quoi qu'il en soit, le plan régional actuellement en cours de négociation prévoit des objectifs chiffrés de traitement des déchets, avec l'accent mis sur le tri, la méthanisation et la valorisation énergétique par l'incinération. Cette dernière solution devrait de toute façon «devenir intéressante avec la hausse du coût du pétrole» et permet déjà de chauffer 240.000 logements dans la région.

En janvier prochain, l'Ordif organisera les «Rencontres sur l'avenir des déchets en IDF», principalement axées sur les nouvelles technologies, à la Cité des sciences de la Villette (Paris) afin de redorer le blason d'une profession en mal de reconnaissance.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus