Prémices d’une nouvelle filière de DEEE professionnels

Le 03 juin 2009 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La gestion des déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) professionnels, bien plus nébuleuse que son homologue ménagère (1), va bientôt voir apparaître une nouvelle filière professionnelle annonce le Syndicat de l’éclairage dans un communiqué du 18 mai.
Ce dernier a co-signé une convention en ce sens début mai avec l’éco-organisme Récylum, ainsi que les organisations professionnelles Domergie, Gisel et Gimes. Elles représentent respectivement les industriels de l’appareillage électrique d’installation et de ses applications domotiques, des solutions d’éclairage autonome de sécurité, ainsi que de matériels électroniques de sécurité de lampes.
Un test sera conduit durant le mois de juin dans la région Rhône-Alpes, avant la généralisation du dispositif prévue début 2010. Il prévoit la gestion des déchets des fabricants de luminaires, d’équipements électroniques de sécurité, d’équipements de régulation, et d’éclairage de secours générés par les chantiers de maintenance, de rénovation ou de démolition des bâtiments.
Il prévoit l’enlèvement et le recyclage des équipements collectés via un réseau de points de dépose gratuite sur tout le territoire, assuré par Récylum et financé par les fabricants.

(1) Dans le JDLE «DEEE professionnels, le flou demeure»; «DEEE professionnels: beaucoup de questions sans réponse»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus