Pré-enregistrement de Reach: l’Echa met en ligne un plan B

Le 01 décembre 2008 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Dans un communiqué diffusé vendredi 28 novembre, l’Agence européenne des produits chimiques (Echa) a annoncé la mise en place d’une procédure de secours, alternative à Reach-IT, afin de garantir à tous les industriels le respect de la date d’échéance (1er décembre à minuit) pour le pré-enregistrement de leurs substances.

Ces dernières semaines, l’Echa a dû traiter un nombre très élevé de dossiers en raison de l’affluence de dernière heure des industriels européens, ce qui a conduit à des difficultés de connexions durant les heures de la journée. Ne pouvant prévoir l’état du système lors des dernières heures du pré-enregistrement, l’Echa a mis en place cette procédure alternative qu’elle recommande d’utiliser uniquement en cas d’échec de la soumission des dossiers sur son portail Reach-IT. En effet, cette procédure, bien qu’elle garantisse le respect de l’échéance, entraîne un délai supplémentaire pour la réception des numéros de pré-enregistrement et le partage des données entre industriels.

Le nombre total de substances pré-enregistrées à l’échelle européenne s’élevait à plus de 2,1 millions dimanche 30 novembre à la mi-journée.


Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus